Vos élus CWT France vous informent : NON NON

18 janvier 2019

Bonjour,

Contrairement aux titres que vous avez pu lire dans la presse indiquant que « les syndicats de CWT France appellent à la grève illimitée à partir de ce jour  »

vos élus CFTC tiennent à vous informer qu’ils ne s’associent pas à cette action

En effet, elle a été décidée par une seule organisation syndicale avant même le début :

  • des NAO (négociations annuelles obligatoires) – la première réunion aura lieu lundi prochain
  • la réponse de la direction à notre demande d’octroi de la prime exceptionnellle, demande que nous avons présentée le 11 décembre dernier.

 

Sylvana, Nadia, Maud, Mireille, Marnia, Patrick, Hélène

 

 

LNLM – 18/01/2019

Vos élus CWT France et MEO vous informent : CWT – les salariés dans l’expectative après le départ de Brigitte Nisio

17 janvier 2019

« Les managers ne savent plus à qui ils doivent reporter »

Après l’annonce du départ de Brigitte Nisio, directrice générale de CWT France, les salariés attendent une communication officielle et le nouvel organigramme de l’entreprise.

Les salariés attendent une communication officielle de CWT sur la réorganisation du management en Europe.

CWT France naviguerait-il à vue ?

Après l’annonce de la réorganisation du management européen, avec la mise en place d’une structure EMEA et le départ de 5 directeurs pays, dont Brigitte Nisio pour la France, les salariés sont dans l’expectative la plus totale.

Ces derniers attendent une communication officielle de leur groupe et le nouvel organigramme de l’entreprise.

Le départ de la directrice générale a été annoncé en CCE (Comité Central d’Entreprise) mardi 15 janvier 2019, mais depuis, c’est silence radio.

« Même les managers ne savent plus à qui ils doivent reporter, on ne sait rien », nous confiait un salarié.

La secrétaire du CCE et le secrétaire du CE ont, dans la foulée, demandé l’organisation d’un comité central d’entreprise extraordinaire.

TourMaG – 17/01/2019

Vos élus CWT France et MEO vous informent : recensement de la population 2019 c’est maintenant

17 janvier 2019

Bonsoir,

Recensement de la population 2019 : c’est maintenant

La nouvelle campagne de recensement commence le 17 janvier 2019. Vous serez des millions à être interrogés. Comment cela va-t-il se passer ? Service-public.fr répond à vos interrogations sur cette étude de la population française réalisée par l’Insee.

À quoi sert le recensement ?

Le recensement permet de savoir combien de personnes vivent en France et d’établir la population officielle de chaque commune. Il fournit des informations sur les caractéristiques de la population : âge, profession, moyens de transport utilisés, conditions de logement…

C’est grâce à ces données que les projets qui vous concernent peuvent être pensés et réalisés.

En effet, de ces chiffres découle la participation de l’État au budget des communes. Du nombre d’habitants dépendent le nombre d’élus au conseil municipal, la détermination du mode de scrutin, le nombre de pharmacies, etc. La connaissance de ces statistiques est un des éléments qui permettent de définir les politiques publiques nationales et, au niveau local, elle sert à prévoir les équipements collectifs nécessaires (écoles, hôpitaux, infrastructures des transports, etc.). Elle aide également à cibler les besoins en logements, elle permet aux entreprises de mieux connaître leurs clients, aux associations de mieux répondre aux besoins de la population.

À noter :

Les communes de moins de 10 000 habitants sont recensées sur toute leur population une année sur cinq. Les communes de 10 000 habitants ou plus, effectuent tous les ans une enquête par sondage auprès d’un échantillon d’adresses représentant 8 % des logements.

Quel est le calendrier cette année ?

En 2019, le recensement se déroule :

  • dans      les 7 000 communes de moins de 10 000 habitants      concernées, du jeudi 17 janvier au samedi 16 février en France      métropolitaine, aux Antilles et en Guyane et du jeudi 31 janvier au      samedi 2 mars à La Réunion.
  • dans      toutes les communes de 10 000 habitants ou plus, seulement      une partie de la population est concernée par le recensement qui se      déroule du jeudi 17 janvier au samedi 23 février en      France métropolitaine, aux Antilles et en Guyane. À La Réunion, ces      communes sont recensées du jeudi 31 janvier au samedi 9 mars.

Serez-vous recensé en 2019 ?

  • Si      vous habitez une commune de moins de 10 000 habitants, vous      pouvez consulter la rubrique du site de l’Insee concernant le recensement « Et pour moi ? Suis-je recensé(e) cette année ? »
  • Si      vous habitez une commune de 10 000 habitants ou plus, vous      devez vous renseigner auprès de votre mairie. Retrouvez les coordonnées de      votre commune avec l’annuaire de      l’administration de Service-public.fr.

Comment reconnaître un agent recenseur ?

Vous êtes prévenu du passage de l’agent recenseur par une lettre du maire déposée dans votre boîte aux lettres quelques jours avant ou par l’agent lui-même. Celui-ci a une carte tricolore signée par le maire, avec sa photo et son nom. Toute personne recensée est en droit d’exiger la présentation de cette carte et peut aussi vérifier son identité en contactant la mairie.

Est-il obligatoire de répondre ?

La réponse aux questionnaires du recensement est obligatoire. En contrepartie de cette obligation, les réponses aux questions sont confidentielles, toutes les statistiques produites étant anonymes. Toutes les personnes ayant accès aux questionnaires (dont les agents recenseurs) sont tenues au secret professionnel.

Comment se passe le recensement à domicile ?

L’agent recenseur recruté par la mairie et formé par l’Insee vous remettra à votre domicile :

  • une      feuille de logement      qui comporte des questions sur les caractéristiques et le confort du      logement ;
  • autant      de bulletins individuels      qu’il y a de personnes dans le foyer avec des questions sur l’âge, le lieu      de naissance, la nationalité, le niveau d’études, le lieu de résidence,      l’activité professionnelle ;
  • des      notices explicatives disponibles      en français et dans certaines langues étrangères (allemand, anglais,      arabe, chinois, espagnol, portugais, roumain, turc).

Il conviendra avec vous d’un rendez-vous pour venir les récupérer. Si vous le souhaitez, il peut vous aider à les compléter. Vous pouvez aussi les renvoyer directement à la mairie ou à la Direction régionale de l’Insee.

Vous pouvez également répondre par internet :

  • Répondre      par internet est la manière la plus simple de se faire recenser. Les      agents recenseurs se présentent chez les personnes à recenser pour leur      remettre une notice sur laquelle figurent leurs identifiants de connexion      sécurisée au site Le-recensement-et-moi.fr .      Il suffit alors de se connecter, puis de remplir le questionnaire en vous      laissant guider, et valider.
  • Si      vous indiquez votre adresse de messagerie électronique, vous recevrez un      accusé de réception.

À noter :

En cas d’absence du domicile, l’agent recenseur vous laisse un avis de passage dans votre boîte aux lettres afin de convenir d’un rendez-vous pour vous remettre les documents nécessaires.

Et si vous avez une résidence secondaire ?

La résidence où vous devez vous faire recenser est votre résidence principale. Si un agent recenseur vous contacte néanmoins dans votre résidence secondaire, ne remplissez que la feuille de logement.

Quelle est la méthode de recensement utilisée ?

Dans les communes de moins de 10 000 habitants, l’ensemble de la population est recensée une année sur cinq. En revanche, les communes de 10 000 habitants ou plus, effectuent tous les ans une enquête par sondage auprès d’un échantillon de 8 % d’adresses. En cumulant cinq enquêtes, l’ensemble des habitants des communes de moins de 10 000 habitants et 40 % environ de la population des communes de 10 000 habitants ou plus sont pris en compte.

Le recensement est sûr : vos informations personnelles sont protégées

Le recensement se déroule selon des procédures approuvées par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). L’Insee est le seul organisme habilité à exploiter les questionnaires, et cela de façon anonyme. Ils ne peuvent donc donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal.

Votre nom et votre adresse sont néanmoins nécessaires pour être sûr que vous n’êtes pas compté plusieurs fois. Ces informations ne sont pas enregistrées dans les bases de données.

Toutes les personnes ayant accès aux questionnaires (dont les agents recenseurs) sont tenues au secret professionnel.

LNLM – 17/01/2019

Vos élus CWT France vous informent : départ de Madame Brigitte Nisio

16 janvier 2019

Bonjour,

Sachez que vos élus ont d’ores et déjà demandé à la direction la tenue :

- d’un CE extra

- d’un CCE extra

avec les points suivants à l’ordre du jour :  

  • Quid de la gouvernance de la France ?
  • Quelle nouvelle organisation ? A quelle date est prévue la diffusion d’un nouvel organigramme ?
  • Quelle stratégie ?

Nous espérons que la direction répondra favorablement à nos demandes.

Comme toujours nous vous tiendrons informés.

 

LNLM – 16/01/2019

Vos élus CWT France vous informent : bilan 2018

15 janvier 2019

Bonsoir,

Afin de commencer au mieux l’année 2019, vos élus ont jugé nécessaire de faire un bilan de l’année 2018 :  

- vos élus ont refusé de signer la RCC (rupture conventionnelle collective) proposée par la direction en février et qui concernait 76 de nos collègues. En effet, nous avons toujours refuser de signer des licenciements. De plus la RCC est un dispositif qui n’est pas favorable aux salariés licenciés ;

- NAO (négociations annuelles obligatoires) : vos élus ont demandé et obtenu l’augmentation des tickets restaureants qui sont passés de 7.20 € à 8,00 € ;

- suite aux grèves qui ont eut lieu en juin, vos élus ont négocié l’augmentation de la prime accordée aux salariés grévistes : elle est passée de 200 à 300 € ;

- dans le cadre de la GEPP (gestion des emplois et des parcours professionnels), vos élus ont demandé et obtenu le doublement du budget de formation.

Dès le 20 décembre,  vos élus ont d’ores et déjà adressé à la direction leur feuille de route pour l’année 2019.

 

 

LNLM – 15/01/2019

 

12345...499