La TEAM CFTC vous informe : CWT annonce sa recapitalisation

16 septembre 2021

Bonjour,

Vous avez pu suivre la vidéo ou pas – vous avez pu lire la communication d’hier ou pas ?

Vos élus vous offrent celle déjà parue dans les journaux :

Business travel : CWT annonce sa recapitalisation

350 millions de dollars de capitaux propres

CWT a conclu un accord pour recapitaliser l’entreprise et lui permettre un apport de capitaux propres de 350 millions de dollars ainsi que l’effacement de sa dette à hauteur de 900 millions d’euros. Les « partenaires financiers » dont Barings LCC deviennent ainsi les nouveaux propriétaires majoritaires de CWT.

 Bien sûr cela pose de multiples questions dont vos élus vont débattre lors du prochain CE fin de ce mois.

 Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter !

Le plan de recapitalisation de CWT devrait réduire la dette totale de près de 900 millions de dollars et fournir 350 millions de dollars de capitaux propres et des liquidités à long terme.

CWT a conclu un accord avec des « partenaires financiers » représentant plus de 90 % de l’encours de sa dette afin de recapitaliser l’entreprise et de « renforcer sa position financière » selon un communiqué de presse.

Dans le cadre de cet accord conclu avec Barings LLC notamment, il est prévu un apport de capitaux propres de 350 millions de dollars, ainsi que la suppression de près de 900 millions de dollars dettes qui se montent au global à 1,5 milliard.

Il prévoit en outre des facilités de crédit « renouvelables« , « d’importantes liquidités à long terme » et le paiement intégral de l’ensemble des partenaires commerciaux et fournisseurs.

CWT prévoit de commencer « à solliciter l’approbation formelle du plan auprès de ses parties prenantes financières actuelles dans les prochaines semaines et de finaliser la mise en œuvre du plan plus tard dans l’année ».

Michelle McKinney Frymire, directrice générale de CWT a déclaré : « Il s’agit d’une période importante et passionnante pour le voyage, car le secteur enregistre des augmentations significatives de la demande pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Alors que nous augmentons notre capacité opérationnelle pour continuer à servir nos clients pendant la reprise, nous poursuivons nos objectifs stratégiques, notamment l’innovation et la fourniture de solutions de pointe. Nous sommes heureux d’aller de l’avant avec le soutien massif de nos partenaires financiers, qui deviendront les nouveaux propriétaires majoritaires de CWT, soulignant ainsi leur confiance dans le marché, dans CWT et dans notre stratégie et nos services. »

Le communiqué n’a pas donné davantage d’information sur les autres partenaires financiers.

 

Prenez soin de vous et de vos proches,

 

 

 Travel Manager – 16/09/2021

La TEAM CFTC vous informe : journée internationale de la démocratie !

15 septembre 2021
Bonjour,
C’est la Journée internationale de la démocratie.
C’est l’occasion pour tous vos élus CFTC de rappeler leur attachement :
  • au dialogue sous toutes ces formes qu’ils pratiquent sans cesse et sans relache,
  • à la tolérance,
  • à toutes les libertés qu’elles soient syndicale, de la presse ou d’expression.

 

Prenez soin de vous et de vos proches,
Mireille, Nathalie, Claire, Sylvana, Maud, Nadia, Marnia, Patrick, Philippe et Hélène
LNINFORME – 15/09/2021

La TEAM CFTC vous informe : comment utiliser mon CPF (Compte Personnel de Formation) ?

13 septembre 2021

Bonjour,

Vos élus CFTC vous indiquent que via le lien ci-dessous vous pourrez connaître vos fonds disponibles :

 

https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/…

 

Bonne formation !

 

Prenez soin de vous et de vos proches,

 

 

LNLM LA CFTC – 13/09/2021

La TEAM CFTC vous informe : rémunération – la négociation de la prime PEPA et les NAO doivent être dissociées !

7 septembre 2021

Bonjour,

Pour Cyril Chabanier, président confédéral de la CFTC, une discussion sur les retraites est possible à condition de traiter trois sujets : la pénibilité, l’emploi des seniors et l’égalité femmes-hommes.

Pourquoi avoir refusé de vous joindre à l’action prévue le 5 octobre à l’initiative de la CGT, de FO et de Solidaires ?

Cyril Chabanier : Nous avons décliné l’invitation de la CGT car nous avions une rencontre avec le Premier ministre jeudi. Nous n’avons pas l’habitude de partir en grève avant une rencontre avec le Gouvernement.

Qu’attendez-vous du Gouvernement sur la question des salaires ?

C. C. : Sur les salaires, le ministère de l’Économie a demandé aux entreprises de faire un effort. Sur la reconnaissance des travailleurs de « seconde ligne », les décrets sur la prime PEPA (anciennement « prime Macron ») sont sortis, mais nous observons que beaucoup d’entreprises attendent les négociations annuelles obligatoires (NAO) pour négocier aussi sur cette prime défiscalisée et désocialisée. Nous comprenons que les entreprises préfèrent ne pas mener deux négociations si rapprochées mais nous avons une crainte : que la prime devienne un élément de la rémunération globale alors que nous considérons que c’est une récompense indépendante des NAO pour les personnes qui ont travaillé sur le terrain durant le confinement. Il ne faut pas qu’en réunissant les deux sujets ce qui est donné d’un côté soit repris de l’autre. Si la négociation sur la prime PEPA est englobée dans celles sur les NAO, le risque de compensation est plus important. Vouloir tout discuter en même temps est rarement un bon signe. Nous serons vigilants sur la répartition entre les revalorisations collectives et individuelles. Nous avons actuellement trois enjeux. Le premier : que les entreprises se saisissent de la prime PEPA maintenant que les décrets sont sortis. Le second : que parmi celles qui versent la prime, ce versement ne vienne pas réduire la portée des NAO. Enfin, il y a aussi l’enjeu de la formation afin d’aboutir à une meilleure adéquation avec les débouchés. Cela fait dix ans qu’est évoqué le cas des soudeurs spécialisés dans la construction navale, mais aucune formation ni aucun CFA n’a été mis sur pied.

À quoi attribuez-vous les difficultés de recrutement actuelles ?

C. C. : Sur les difficultés de recrutement, j’ai entendu à la REF que les carnets de commandes n’ont jamais été aussi pleins. Or si les augmentations collectives restent autour de 0,4 ou 0,5 %, soit moins que l’inflation, les consignes du ministère de l’Économie ne seront pas satisfaites. Certains secteurs comme le commerce, la métallurgie, le gardiennage, la sécurité ou les transports routiers proposent habituellement des revalorisations collectives faibles, même si certaines entreprises font exception. Il y a de réelles difficultés de recrutement mais nous n’avons pas la même analyse que le Medef qui espère résoudre ces problèmes avec la réforme de l’assurance-chômage. Nous estimons que si les conditions de travail et les niveaux de salaires étaient meilleurs, ces difficultés seraient moindres. Le Medef met en avant les exigences des appels d’offres, en particulier venant de donneurs d’ordre du secteur public. Pour remporter les marchés, les entreprises doivent comprimer leurs coûts et ne peuvent pas augmenter les salaires. Ce n’est pas complètement faux, en particulier dans le secteur du ménage. Il faut donc une exemplarité sur les appels d’offres qui ne doivent plus être basés seulement sur les prix. Ce levier permettrait d’engager des négociations de branche sur les premiers niveaux de rémunération.

Pourriez-vous participer à l’action prévue le 5 octobre ?

C. C. : Nous ne sommes pas partis pour participer à la mobilisation du 5 octobre. Seule une annonce prématurée et radicale sur un dossier sensible comme les retraites pourrait nous faire changer d’avis. Lors de la rencontre avec le Premier ministre, la ministre du Travail et le ministre de l’Économie, nous avons dit que nous ne sommes pas opposés à reprendre les discussions sur les retraites. Parce que le système est tout sauf juste, la CFTC reste favorable à la création d’un régime universel par point. Dans ce cadre, il nous faudra en premier lieu traiter des questions de pénibilité, d’emploi des seniors ou encore d’égalité femmes-hommes.

 

Prenez soin de vous et de vos proches,

 

INFO RH – 07/09/2021

La TEAM CFTC vous informe : sondage rentrées professionnelle et scolaire

6 septembre 2021
Bonjour,
Rentrée professionnelle et scolaire, vos élus CFTC ont  besoin de vous !
Car la CFTC sera prochainement interrogée par le gouvernement concernant la double rentrée professionnelle et scolaire.
Ce questionnaire est l’occasion pour la CFTC de faire remonter les impressions et les difficultés des travailleurs lors de cette rentrée si particulière.
La CFTC – vos élus comptent sur vous – merci !
https://docs.google.com/…/1FAIpQLSfoPtYeOjv…/viewform…
 
Prenez soin de vous et de vos proches,
LNLM LA CFTC – 06/09/2021
12345...748