• Accueil
  • > Actu des metiers du Tourisme

Archive de la catégorie ‘Actu des metiers du Tourisme’

Egencia fait de la France « sa priorité »

Jeudi 7 décembre 2017

Expedia Partner Conference 2017

Après avoir ouvert son plus grand centre européen à Marseille et nommé un nouveau DG France, Egencia, la filiale voyage d’affaires du groupe Expedia, estime que sa marge de progression dans l’Hexagone est encore large.

Désormais « 3e agence de voyages d’affaires au niveau mondial » d’après son président, Egencia, filiale business du groupe Expedia, veut booster son activité en France en 2018.

Interrogé en marge de la Partner Conference, grande messe annuelle du groupe Expedia qui se déroule les 6 et 7 décembre 2017 à Las Vegas, Rob Greyber, président d’Egencia, nous a indiqué faire de la France sa « prochaine priorité« .

« Nous sommes déjà très forts au Royaume-Uni, et en Allemagne », explique-t-il. « Maintenant, la prochaine étape naturelle est de tout miser sur le marché français, notre nouveau terrain de croissance ».

« Même si la France fait déjà partie de nos plus gros marchés après les Etats-Unis, nous y avons surtout une large marge de progression ».

Dans ce but, la filiale d’Expedia avait installé, mardi 17 octobre 2017, ses nouveaux bureaux au cœur du quartier Euroméditerrannée de Marseille. Ce site est devenu le plus grand centre de services d’Egencia en Europe, avec près de 200 salariés et 750 comptes d’entreprises gérés. Peu après, un nouveau DG France était nommé en la personne de Bruno Arbonel.

Une façon de mettre la pression sur les TMC concurrentes dans l’Hexagone, et notamment de Carlson Wagonlit Travel qui a cette année fermé des bureaux et menace des emplois en France (Nantes, Toulon, Saint-Etienne).

Pourtant, le groupe américain se refuse toujours à communiquer les chiffres concernant le marché français. « Nous sommes en croissance permanente », nous avait indiqué Mark Hollyhead, chief operations officer monde, présent à Marseille en octobre pour l’inauguration des nouveaux bureaux d’Egencia. « La progression est à deux chiffres », avait-il assuré.

La société est présente en France à Paris, Lyon, Marseille et Tourcoing, et emploie près de 800 personnes.

TourMaG – 07/12/2017

 

Le Welcome City Lab recrute sa promo 2018

Jeudi 7 décembre 2017

Les start-up souhaitant intégrer l’incubateur parisien ont un peu plus d’un mois pour s’inscrire.

 

La nouvelle promotion du Welcome City Lab intègrera l’incubateur en mars 2018.

Le succès du Welcome City Lab ne se dément pas. L’incubateur parisien de start-up touristique recrute à présent sa promotion 2018. Cet appel à candidatures s’adresse aux jeunes pousses de moins de trois ans, françaises et étrangères, en phase d’amorçage ou de décollage. Le thème de cette année est le tourisme urbain. Les start-up qui conçoivent un produit autour de la data touristique, de l’enrichissement des expériences in situ ou encore portant sur le parcours client et/ou l’impact sociétal du tourisme peuvent ainsi candidater.

« La mise en œuvre de technologies avancées comme la blockchain, la réalité virtuelle, la réalité augmentée, l’intelligence artificielle [et] les objets connectés » est aussi recherchée. A noter que « les projets portant sur des concepts disruptifs n’entrant pas dans les thématiques cités seront tout de même examinés ». L’ensemble des informations sur les concepts recherchés sont disponibles sur parisandco.com.

Début de l’incubation en mars 2018

La candidature se fait en ligne sur une page dédiée. Les inscriptions seront closes après le jeudi 12 janvier prochain à minuit. Les jeunes pousses retenues bénéficieront ensuite d’« accompagnement, accès à des financements privilégiés, à des espaces de conférence et de co-working, à un important réseau de conseils et de partenaires industriels » à partir de mars 2018.

Le Welcome City Lab a été créé en 2013 par la Mairie de Paris avec le soutien d’Aéroports de Paris, Air France, Amadeus, Carlson Wagonlit Travel, Direction Générale des Entreprises (DGE), Galeries Lafayette, Skyboard, RATP, Sodexo Prestige, Viparis, Mairie de Paris, Bpifrance, Office du tourisme et des Congrès de Paris, Paris Inn Group, La Caisse des dépôts et la Compagnie des Alpes.

TOUR HEBDO – 07/12/2017

RISQUES PSYCHOSOCIAUX – ACTE 2

Jeudi 7 décembre 2017

Les élus CHSCT CFTC de CWT FRANCE  vous informe que l’audience du TGI qui oppose CWT France et son CHSCT sur l’opportunité d’une expertise RPS suite à une alerte de l’instance a été reportée sur demande de l’avocat de l’entreprise.

Elle aura lieu le 7 février 2018.

Nous vous tiendrons informés de la suite.

Patrick – Nadia – Marnia - LN – 07/12/2017

 

Voyages-SNCF.com devient OUI.sncf

Jeudi 7 décembre 2017

Leader de l’e-tourisme français

Ce mercredi 6 décembre 2017, le site Voyages-sncf.com n’est plus, remplacé par OUI.sncf. Un changement de nom accompagné de nouveaux services et un objectif de 15 millions de clients supplémentaires d’ici 2020.

Guillaume Pépy, président du directoire de SNCF et président-directeur général de SNCF Mobilités, Julien Nicolas, directeur France de OUI.sncf et Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF.

La refonte de Voyages-sncf.com en OUI.sncf est la dernière étape du plan de développement initié cette année par SNCF, après le lancement du TGV InOUI et du OUIgo.

SNCF affiche une ambition claire. « Nous sommes dans une dynamique de conquête, d’ici à 2020, de 15 millions de clients supplémentaires en France et encore plus en Europe », annonce Guillaume Pépy, président du directoire de SNCF et président-directeur général de SNCF Mobilités.

En 2013, OUIgo a fait voyager 1,6 million de personnes. En 2017, 7 millions de passagers sont montés à bord du train low cost pour se rendre vers une des 22 destinations desservies. L’an prochain, l’objectif est de doubler le nombre de passagers, pour atteindre en 2020 les 25 millions.

Côté TGV InOUI, entre janvier et octobre 2017, le nombre de voyageurs a augmenté de 9 millions.

 

OUI.sncf donne accès à toutes les offres de mobilités et de services de SNCF, avec d’un côté les TGV InOUI, présentés comme le meilleur du voyage à grande vitesse et de l’autre OUIgo, l’essentiel de la grande vitesse au meilleur prix. Deux stratégies de croissance pour la SNCF, réunis sur un portail unique.

OUI.sncf propose des services inédits aux 14 millions de visiteurs uniques par mois du site. «OUI.sncf est un programme innovant basé sur trois axes : l’aide au choix parmi les 33 millions de trajets différents proposés, la pertinence et donner envie de voyager », précise Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF.

« L’alerte petit prix » permettra au client de définir le trajet qu’il souhaite réaliser, le jour et le prix. Dès que ce prix est disponible il sera averti par mail ou notification.

La pertinence se traduit par une relation client disponible 24h/24 et 7/7 et le « OUI bot » sur la page d’accueil. Ce robot conversationnel permettra d’échanger en langage naturel sur une recherche ou réserver directement son trajet.

 

Les régions françaises valorisées par le portail « OUI des Régions »

42% des Français utilisent des sites de e-tourisme pour trouver des idées de voyages et un tiers a déjà choisi une destination à laquelle il n’avait pas pensé. Partant de ce constat, la SNCF a créé de nouvelles pages baptisées « OUI des Régions ».

Des experts pourront y partager des coups de cœur locaux, lister des points d’intérêts et de bonnes adresses, découvrir la région à travers des photos et vidéos.

Les cartes dynamiques des pages « OUI des Régions » présentent l’ensemble des informations nécessaires pour un déplacement de porte-à-porte avec toutes les solutions de mobilités SNCF.

De nouveaux services seront dévoilés en 2018 a d’ores et déjà annoncé Guillaume Pepy.

TourMaG – 07/12/2017

Portrait-robot du voyageur d’affaires millennial

Mercredi 6 décembre 2017

Carlson Wagonlit Travel a publié fin novembre une étude complète sur les comportements des voyageurs d’affaires de 24 à 34 ans.

 

45% des Millennials parlent avec leurs proches plus d’une fois par jour selon l’étude de Carlson Wagonlit Travel.

« Nous assistons à un changement générationnel massif dans les habitudes des jeunes voyageurs », assure Julian Walker, responsable communication externe de Carlson Wagonlit Travel (CWT). « Les Millennials sont beaucoup plus sociables quand ils voyagent, utilisent les nouvelles technologies tout en se préoccupant de leur sécurité personnelle. »

1- Un voyageur qui se déplace en groupe

Premier fait saillant, les Millennials (24-34 ans) voyagent beaucoup plus en groupes que leurs aînés. 58% des Millennials voyagent ainsi à plusieurs, dont 43% avec des collègues et 15% avec des amis ou de la famille. A l’inverse, les voyageurs d’affaires de la génération X (35-51 ans) voyagent seuls à 58% et les baby-boomers (52 à 65 ans) à 71%.

2- Un voyageur qui préfère appeler ses collègues

L’e-mail reste un outil professionnel utilisé par toutes les générations : 52% des voyageurs d’affaires baby-boomers l’utilisent pour garder contact avec leurs collègues, 46% de la génération X et 34% des Millennials. Néanmoins, il faut noter que les 24-34 ans préfèrent répondre à leurs collègues par téléphone à 30%, soit 8 points de plus que les baby-boomers.

3- Un voyageur qui reste en contact avec ses proches

S’ils ne voyagent pas avec leurs collègues ou leurs proches, les Millennials communiquent beaucoup avec leur famille ou leurs amis. 45% d’entre eux parlent avec leurs proches plus d’une fois par jour contre 38 % pour la génération X et 29 % pour les baby-boomers.

4- Un voyageur qui utilise Skype

Sans surprise, les Millennials sont les plus prompts à recourir à la technologie pour communiquer. Seulement 39% d’entre eux appellent leurs proches par téléphone contre plus de la moitié des baby-boomers et 44 % pour la génération X. Les plus jeunes voyageurs d’affaires préfèrent en effet utiliser Skype (31%) ou d’autres applications similaires, contre 24% de la génération X et 17% des baby-boomers.

5- Un voyageur attentif à sa sécurité personnelle

Contrairement aux idées reçues, les 24-34 ans ne sont pas plus téméraires que leurs aînés, pour un voyage d’affaires en tout cas. En effet, 29% d’entre eux sont susceptibles d’annuler un voyage pour des raisons de sécurité. C’est 9 points de plus par rapport aux 35-51 ans et 17 points de plus par rapport aux 52-65 ans ! Les Millennials s’assurent aussi davantage que leurs aînés. Près de la moitié d’entre eux souscrivent une assurance contre 36% des voyageurs de la génération X et moins d’un tiers des baby-boomers.

Ces chiffres sont issus de la CWT Connected Traveler Study de Carlson Wagonlit Travel. Cette étude a été menée du 30 mars au 24 avril 2017 auprès de 1 900 voyageurs âgés de 24 à 65 ans, venant de 16 pays différents et ayant réalisé plus de quatre déplacements professionnels dans l’année écoulée.

 

TOUR HEBDO – 06/12/2017

12345...192