Archive de la catégorie ‘Humour’

CHANGEMENT D’HEURE !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mardi 25 octobre 2016

ATTENTION le passage à l’heure d’hiver aura lieu dans la nuit du samedi 29 octobre au dimanche 30 octobre : à 4 heurdes du matin il sera 3 heures !!!!

Pour information le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973/1974 !!!!!!!!!

 

LNLM PAS CAR IL FERA NUIT PLUS TOT – 25/10/2016

 

Chronique : Parisienne – Madame l’étudiante – 2

Mercredi 21 septembre 2016

Je savais que ce serait une GALERE de faire appel au Fongecif……et puis, 45% seulement des dossiers sont acceptés….et puis , et puis, il y a des critères à respecter (être suffisamment vieux (plus de 45ans, ouf! j’viens de les avoir), pas trop diplômé déjà (un BTS ? ouf, c’est juste, ils préfèrent juste le Bac),  employé/ouvrier (merde, chuis « maîtrise »), n’avoir JAMAIS fait de CIF avant (payé par le fongecif, s’entend!), faire une formation diplômante voire certifiante….et bien sûr, avoir un projet qui tient la route !.

Mais il fallait d’abord qu’une université accepte mon dossier : j’ai postulé dans 3 fac, pour une entrée directe en L3 de communication, sachant que j’avais un BTS – et vu que je me disais que mes droits au Fongecif n’étaient que d’une année.

Dans le même temps que je me suis tapée ces dossiers à finaliser, je devais choisir l’une des trois pour le remplissage de la partie « centre de formation » de ma demande Fongecif.

Arbitrairement, j’ai choisi Paris 8- Saint Denis….qui m’a fait galérer pour avoir un formulaire correctement rempli : dates de début et fin de formation différentes de celles annoncées et validées par ma boite – dossier retoqué ; pas de signature – dossier retoqué ; documents scannés (pour aller plus vite) – dossier retoqué !

Entre temps, Paris 8 me répond qu’elle accepte ma candidature…..mais en L2, non en 3eme année demandée……ahhhhhhhhhhhhhhhhh

Questions, problèmes, tintouin : mais comment faire financer 2 ans d’étude, vu que c’est limité à 1 ? que vais-je faiiiiireuuu ? zut, crotte, et re prout !

Là : grand moment de solitude – de toute façon, à cause d’une des raisons citées plus haut, le Fonfon m’avait renvoyé mon dossier, donc retour à la case départ….

Du coup, ben, j’ai suivi les conseils de la dame du Fonfon que j’ai eu en ligne, à savoir ajouter dans ma lettre de motivation la solution que je comptais mettre en place pour finir ma formation si celle ci dépassait le quota  - en fait, il ne s’agit pas d’un an, ni 12 mois, ni 365 jours (ou 364 1/4), mais 1200 HEURES de formation, si c ‘est à temps partiel……Ce qui est le cas pour moi puisqu’en licence, on n’a que genre 20h de cours par semaine (le reste du temps, pour les vieux comme moi, on retourne au turbin!)..

…je me dis que bon, puisque c’est comme ça, la dernière année, je la ferai en plusieurs : le temps de valider toutes mes matières avec un seul jour de cours dans la semaine, le tout en prenant un temps partiel (un 4/5eme, quoi, comme les jeunes mamans !)….et en galérant pas mal question flouze vu que je rame, même en plein temps !

Donc retour vers la fac, qui devait me faire un papelard regroupant les 2 années, le plus précisément possible (ben oui pasque, juste la 2ème année de licence, ça passait forcément pas au Fongécif because pas de diplôme à la clef…vous suivez ? je ferai une interro là dessus….)…..

Lorsque celui ci a réapparu (le papelard….au bout d’une semaine au moins parce que le service de la fac avait déménagé et n’avait plus de scanner gnagnagna), par scan vu qu’on voulait faire « vite », telle ne fut pas ma surpraïzzz de constater que, vu qu’enfin le service « formation permanente » avait eu contact avec le département « Communication », et avait rempli ce fichu machin avec un nombre d’heures INFERIEUR aux 1200h…..pour les 2 années !!!!!!!!!!!!  ouhaou, donc , TOUTE la formation pouvait être prise en charge !

SAUF QUE : le document scanné était

1°) Faux , car erreur de dates ,

2°) pas admis par le Fongécif pisqu’ils veulent un ORIGINAL….oui, car je m’étais DÉPLACÉE au Fonfon pour filer mon dossier….

RETOUR at home, appel à la fac, appel à la fac, appel à la fac (au bout de 3 fois, j’ai eu quelqu’un au bout du fil) ….JE redemande le papier rapidos par la poste, avec les bonnes date et tout.

Bilan: le 06 juillet, soit la veille de mon départ en vacances, je dépose ENFIN ce p de b de m de dossier , il est validé comme complet…

 

Et je pars en vacances, bizarrement assez calme sur l’affaire !

…..

 

 

Etes-vous « agile » ?

Mercredi 27 juillet 2016

Avez-vous constaté, vous aussi, la multiplication du mot « agile » dans les médias, les pubs, les communications aussi diverses que variées ? Remarquez, c’est normal que ce mot pullule, étant donné que , pour moi, il était associé à « lapin » ( « le lapin agile », du cabaret montmartrois du même nom). Il s’est donc reproduit à la vitesse des mammifères rongeur mais néanmoins lagomorphes sus nommés, mais appliqué cette fois, à l’homo sapiens, autant mâle que femelle d’ailleurs – il n’y a pas de discrimination dans cette histoire –

Dans le dictionnaire, notre vénéré Petit Larousse, agile est associé à vivacité, aisance : aussi bien physique : ex : un enfant agile comme un chat, que d’esprit : un esprit vif et prompt à comprendre est donc un esprit agile. On aurait pu derechef choisir « promptitude » au lieu de « agile » pour inonder l’inconscient collectif mais cela ressemblerait probablement trop à « solitude « , positive attitude » et autre « bravitude ».

Bref, je ne sais pas qui a eu cette brillante idée, mais après avoir demandé aux travailleuses et travailleurs d’être flexibles, adaptables, mobiles, nous voilà condamnés à l’agilité.

Agilité dans la capacité à encaisser les coups, agilité pour esquiver , promptitude à rebondir (on ne veut surtout pas être responsable de la raison pour laquelle d’aucuns auraient besoin de savoir rebondir).

Dans la foultitude de communication publicitaires pour tel ou telles, ce mot désigne – et là, j’ai envie d’ajouter « simplement »- le fait que le fournisseur s’ADAPTE à la demande du client !

En voilà une affaire ! Une nouveauté, que dis- je, une vision précurseur de la notion de Service ?

Il est vrai qu’à l’heure du développement du Low cost, où la mode est plus à s’accommoder de l’offre que de l’offre à la demande (ben quoi, si tu veux prendre un vol pas cher, tu te tapes l’aller-retour Beauvais, tu pars avec LE bagage adapté à la cabine (52.3*25.12*15 – qui  a déjà réussi à partir ne serait-ce qu’un malheureux week end avec juste 15 cm d’épaisseur de bagages ?- pas moi, en tout cas), en pleine nuit ou pas loin – ce qui fait que tu es en rade à l’arrivée, pas de transport, ni de chambre d’hôtel avant midi , voire pire pour un hôtel low-cost itou –et tu cales tes guiboles et ton fondement dans la place impartie)), il peut en effet sembler superfétatoire d’oser parler de service.

Et pourtant, pourtant, nous voilà confrontés à des clients qui ont de nouveau envie d’être connus, reconnus, voire chouchoutés….des clients qui ne veulent plus être « un numéro « , que leurs particularités soient prises en compte ….

Mais….n’est-ce pas déjà ce qu’essayent de faire depuis toujours nos collaborateurs, notamment nos méritants conseillers voyages , en dépit des demandes incessantes de cesser ces ancestrales pratiques pour appliquer une rentabilité délétère?

Comment concilier une « agilité » serviable à une offre standardisée ?

Mais aussi, et peut être surtout , comment ne pas se perdre par trop d’agilités ?

 

Dame Béa – 27/07/2016

JOURS FERIES ANNEE 2016

Mercredi 6 janvier 2016

Bonjour,

Avez-vous eu la curiosité de voir votre agenda 2016 ?

La C.F.T.C. vous indique ci-après les jours fériés de cette nouvelle année :

Lundi 28 mars – Lundi de Pâques

Jeudi 05 mai – Fête del’Ascension

Lundi 16 mai – Lundi de Pentecôte

Jeudi 14 juillet – Fête Nationale

Lundi 15 août – Assomption

Mardi 01 novembre – Toussaint

Vendredi 11 novembre : Armistice

Et hélas : le 1er mai – le 08 mai et le 25 décembre sont des dimanches :) :):):):

L’Homme à la loupe : pourquoi Neandertal a-t-il disparu ?

Vendredi 14 août 2015

Quelle meilleure période que l’été, son soleil et ses plages, pour se regarder le nombril ? Toute cette semaine, la rédaction « sciences » de 20 Minutes porte le concept un peu plus loin en posant des questions étonnantes mais pas si bêtes sur vous, nous et les autres - sur l’Homme. Avec l’aide des chercheurs du Musée de l’Homme, qui rouvrira ses portes le 17 octobre prochain, posons-nous cinq minutes et explorons le passé, le présent et l’avenir de l’humanité.

Parmi toutes les espèces d’hominidés ayant précédé ou côtoyé l’homme moderne, Néandertal occupe une place spéciale. Sentimentalement, déjà : il est le premier fossile du genre homo à avoir été trouvé, à une époque où l’on concevait encore mal que l’Homme avait pu, comme les autres animaux, évoluer. Historiquement ensuite : ayant peuplé l’Europe et l’Asie pendant plus de 200.000 ans, jusqu’à 30.000 ans avant notre ère, il a vécu au même moment et au même endroit qu’Homo sapiens – c’est-à-dire nous. Avant de s’éteindre. Comment, pourquoi ? 20 Minutes mène l’enquête sur cette disparition en explorant quatre pistes, avec l’aide d’Antoine Balzeau, paléoanthropologue au Musée de l’Homme.

Piste n°1 : L’assimilation

Même s’ils ont été rares, il y a eu des passages génétiques entre Néandertal et Homo sapiens. On estime que les humains actuels ont tous de lointains ancêtres néandertaliens – à l’exception des personnes originaires d’Afrique, où il n’a jamais vécu. « Les deux ont pu occasionnellement se reproduire entre eux », indique Antoine Balzeau, mais il s’agit bien de deux espèces différentes. « Certains singes d’espèces différentes, séparées depuis des millions d’années, peuvent se reproduire entre eux. Pour les hommes préhistoriques, c’est la même chose. » Pour autant, souligne le chercheur, « ça ne signifie pas qu’une espèce a pu se fondre dans l’autre, et ça n’explique pas la disparition de Néandertal ».

Piste n°2 : L’extermination

Si ce n’est pas l’amour qui a fait disparaître Néandertal, peut-être est-ce la guerre. On imagine facilement, il y a 30.000 ans, deux espèces humaines en concurrence s’affronter pour la terre, les ressources ou un simple sentiment de xénophobie. Mais a priori, on imagine mal. « On n’a retrouvé aucune trace de violences ou d’échanges entre Homo sapiens et Néandertal », affirme Antoine Balzeau. Qui prévient cependant : « Il est difficile de dire quels étaient leurs rapports, car on a une population de fossiles faible, d’une démographie qui était elle-même faible. »

Piste n°3 : La maladie

Une épidémie catastrophique touchant Néandertal mais qui aurait épargné Homo sapiens a-t-elle pu survenir il y a 30.000 ans ? L’idée paraît maligne, mais elle « ne repose sur pas grand-chose scientifiquement », estime le spécialiste, qui parle d’une thèse « peu probable ». Il faut dire qu’en plus de 200.000 ans, Néandertal s’est répandu en Europe et jusqu’à l’Asie centrale. Qu’une épidémie ait pu venir à bout d’une population aussi étalée peut en effet paraître étonnant.

Piste n°4 : La fatalité

Après trois fausses pistes, on commence à douter et on se tourne vers notre spécialiste pour lui demander si cette enquête mérite bien d’être menée. Sa réponse est nette : non. « On se pose des questions à propos de Néandertal qu’on ne se poserait pas pour d’autres espèces », s’amuse Antoine Balzeau. Pour lui, « il n’y a pas une raison à sa disparition, mais de nombreux facteurs, répartis sur des milliers de kilomètres carrés et des dizaines de milliers d’années. C’est en fait la fin logique d’une espèce biologique : il est arrivé, et il arrivera, la même chose à toutes les espèces. » Néandertal n’a pas été assassiné ; il est mort de vieillesse. Affaire résolue.

20 MINUTES – 14/08/2015

123456