Archive de la catégorie ‘Non classé’

INSECURITE DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN

Mercredi 31 janvier 2018

Les voyages en métros, bus, RER, TER et autres tramways sont parfois une épreuve pour de nombreuses femmes. Selon une étude publiée mardi 30 janvier par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), plus de la moitié des femmes (51%) affirment ressentir de l’insécurité lorsqu’elles empruntent les transports en commun.

En moyenne, 45% des usagers des transports en commun disent ne pas se sentir en sécurité lors de leurs trajets. Cette proportion tombe à 38% pour les hommes, selon les auteurs de l’étude. « 7% des femmes utilisatrices des transports ne s’y sentent jamais en sécurité contre 4% des hommes », relève aussi l’étude.

Des violences sous-estimées

Les chiffres disponibles montrent que les femmes sont moins victimes d’agressions que les hommes dans les transports. Pour autant, les auteurs de l’étude rappellent que les violences à l’encontre des femmes « semblent être sous-estimées » par les statistiques officielles, dans la mesure où de nombreux comportements pouvant être qualifiés « d’intimidants ou de sexistes » (regards insistants, tentative de drague etc…) ne sont pas pris en compte. L’ONDRP avait estimé en décembre qu’au moins 267 000 personnes, « essentiellement des femmes », avaient été victimes d’atteintes sexuelles en 2014 et 2015 dans les transports en commun en France.

Dans la foulée de la libération de la parole des femmes sur les violences dont elles sont victimes, les pouvoirs publics ont promis différentes mesures : amende pour « outrage sexiste » dans l’espace public ou possibilité pour les femmes d’arrêter un bus de nuit entre deux stations pour raccourcir leur trajet vers leur domicile.

MSN – 31/01/2018

 

LA C.F.T.C. vous informe : information négociations PSE 2017 concernant la suppression de 132 postes de travail

Mardi 4 avril 2017

Suite à la réunion du 04 avril 2017, les organisations syndicales représentatives FO – C.F.T.C. et  CGT ont interrompu les négociations face à une direction inflexible sur les éléments suivants :

  • montant des départs volontaires très insuffisant,
  • congé de reclassement à la charge du salarié,
  • impossibilité de définir le périmère (enre TS et Fonctions Centrales) des postes impactés hors fermetures de sites.

L’intersyndicale note que l’obligation de reclasser en interne les salariés n’est pas une priorité pour notre « chère Direction ».

Tenez-vous prêts à répondre à l’appel de l’intersyndicale.

 

LNLADORE – 04/04/2017

La C.F.T.C. vous informe : le passage à l’heure d’été

Mercredi 15 mars 2017

Comme chaque année, le passage à l’heure d’été se déroulera dimanche 26 mars 2017 à 2 heures du matin il seera 3 heures.

Le prochain passage à l’heure d’hiver aura lieu le dimanche 29 octobre 2017, à 3 heures du matin. 

LNLM – 15/03/2017

NOUVELLE ANNEE

Dimanche 1 janvier 2017

La C.F.T.C. souhaite à tous ses adhérents et ses sympathisants une joyeuse nouvelle année remplie du meilleur.

Que jamais il ne vous manque de sourires – bonheurs – santé.

PSE – CWT FRANCE

Jeudi 28 juillet 2016

Depuis deux mois, le Plan de Sauvegarde de l’emploi concernant uniquement CWT France (30 postes supprimés dans la Finance, la DRH, les Services Généraux, les Assistantes de Direction et Supplier Management) est en cours de négociation entre la Direction et les Organisations Syndicales Représentatives.

La C.F.T.C., fidèle à son éthique, a fait de multiples propositions que la Direction s’est acharnée à refuser sûre de son soi-disant bon droit mais qu’elle a acceptées quand la DIRECCTE les a notifiées par lettre officielle (4 lettres avec des interrogations, des remarques et même ds observations de la DIRECCTE adressées à CWT France à ce jour).

Aujourd’hui la Direction n’a pas obtenu au moins 2 de signatures des organisations syndicales représentatives au sein de CWT France. La C.F.T.C. a décidé de ne pas apposer sa signature à cet accord qui malgré certaines avancées ne prenait pas assez en compte les difficultés de reclassement des populations concernées (personnes de plus de 50 ans, forte ancienneté au sein de CWT France…).

C’est donc un document unilatéral, seulement validé par la Direction, qui a été adressé à la DIRECCTE.

A ce jour la DIRECCTE a un délai de 21 jours pour le valider ou non.

En effet, la DIRECCTE peut soit :

  • Valider le document : le PSE se met en place comme prévu
  • Annuler le document : la négociation recommence dans sa totalité
  • Demander à ce que tel ou tel point du document soit repris : le délai de validation court jusqu’à acceptation définitive de la DIRECCTE

La C.F.T.C. vous tiendra informés de la décision finale de la DIRECCTE et de ses conséquences pour les salariés concernés.

 

Vos représentants syndicaux C.F.T.C. :

Philippe ROBERT : 06 98 42 09 75 – M&E LYON

Hélène GARNERO : 06 10 94 28 80 – SIEGE

 

                                                                                                               

LA C.F.T.C. VOUS DEFENDRE COMME PERSONNE

Section Syndicale C.F.T.C. de Carlson Wagonlit Travel France

12345...24