Les élus CFTC de CWT France vous informent : Carlson Wagonlit Travel France : pourquoi ils font grève

21 juin 2018

Après un premier appel au débrayage hier après-midi, les syndicats représentant les salariés de CWT France appellent désormais à la grève illimitée. Ils dénoncent leurs conditions de travail et de transformation de l’entreprise. Décryptage en 3 points.

Des conditions de travail jugées insupportables

Tôt ce matin, un communiqué a été diffusé par l’intersyndicale CGT-FO-CFTC pour appeler à une grève illimitée à compter d’aujourd’hui, « aucune négociation n’[ayant été] engagée par la direction ». En effet, les trois syndicats appelaient déjà hier à un débrayage de 15h à ce matin 8h, via un tract.

Ils dénoncent « la situation de travail des collaborateurs » jugée « insupportable » du fait des grèves Air France et SNCF, mais aussi des outils internes et de « la dégradation générale du fonctionnement de l’entreprise depuis le déploiement de CWT 3.0″. En janvier dernier, la direction officialisait la suppression de 74 postes, dont 62 conseillers voyages, sous forme d’une rupture conventionnelle collective, refusée par les syndicats. A présent, 9 salariés sont concernés par une procédure collective de licenciements.

Originellement prévue demain, une rencontre entre les représentants syndicaux et la nouvelle directrice des ressources humaines de CWT France est prévue vendredi à Paris. « Nous ne connaissons pas la nouvelle DRH, qui nous proposait un conference call demain. Je préfère la rencontrer en face-à-face », explique Hélène Garnero, déléguée CFTC.

Une transformation digitale mal gérée

Le plan de transformation digitale de Carlson Wagonlit Travel France a été présenté aux équipes officiellement en décembre 2016, afin d’ « accélérer la digitalisation et le déploiement de solutions hôtelières intégrés ».

Le nom « 3.0″ vient de l’explication du DG Europe du Sud, Afrique, Moyen-Orient et partenariats de l’époque, Bertrand Mabille : « Le travel rentre dans sa troisième phase de digitalisation. (…) Elle sera dédiée à la transformation de l’expérience client par la technologie. » Cette stratégie a été adoptée alors que le volume d’affaires était en baisse.

Des suppressions de postes à répétition

Dès février 2017, les premières annonces de suppressions de postes tombent. Le communiqué envoyé par la direction évoque alors 130 postes affectés (132, dénombrent les syndicats), alors qu’un PSE avait déjà mené à la suppression de 30 postes en juin 2016, suspendue par la suite par la justice.

Un premier mouvement de grève est organisé en avril 2017 par l’intersyndicale CGT-FO-CFTC pour dénoncer les conditions de travail au sein de CWT et l’indemnisation des salariés concernés par le PSE. Tous les sites tricolores sont concernés, tandis que ceux de Nantes et Toulon sont délocalisés en Pologne, en Roumanie, en Espagne ou encore en Inde pour bénéficier d’un coût du travail plus avantageux. Carlson Wagonlit Travel France compte aujourd’hui près de 1 000 employés en France.

TOUR HEBDO – 19/06/2018

Les élus CFTC de CWT France vous informent : Les salariés de Carlson Wagonlit Travel suspendent la grève… pour le moment

21 juin 2018

Après une journée de discussions hier avec la direction de CWT France, l’intersyndicale a suspendu son mouvement de grève illimitée entamée mardi.

« Chacun fait un pas [vers l'autre]. » Ce sont les mots d’Hélène Garnero, déléguée CFTC de Carlson Wagonlit Travel (CWT) France. L’intersyndicale CGT-FO-CFTC a en effet décidé de suspendre son mouvement de grève illimitée ce matin.

Mercredi, les représentants syndicaux ont rencontré des membres de la direction de CWT, dont « la directrice générale France et la directrice des ressources humaines », pour discuter des revendications des salariés. « Des contre-propositions nous ont été faites », détaille Hélène Garnero.

Prochaine rencontre le 9 juillet

« Chacun étudie donc les propositions de l’autre partie. » Au moment de publier ces lignes, la direction ne souhaitait, pour l’heure, pas s’exprimer sur la rencontre d’hier. La direction et les syndicats ont prévu de se revoir le lundi 9 juillet prochain afin de rendre leur décision. D’ici là, le mouvement de grève est suspendu. « Les salariés ont été prévenus. »

Pour rappel, l’intersyndicale avait annoncé lundi un premier débrayage d’une après-midi, avant d’appeler les salariés à une grève illimitée dès mardi matin, faute d’avoir été reçu par la direction. « La dégradation générale du fonctionnement de l’entreprise depuis le déploiement de CWT 3.0″ est notamment dénoncée par les organisations.

TOUR HEBDO – 21/06/2018

Les élus CFTC de CWT France vous informent : ca continue

19 juin 2018

Bonsoir,

Et oui contrairement à ce qui a été dit sur les sites de Belfort et de Lille, la grève n’est pas suspendue elle est illimitée.

Une réunion avec les DSC – CFTC – FO – CGT est prévue demain avec la direction.

Suivez-nous sur votre blog préféré pour avoir des informations réelles et sérieuses.

LNLM – 19/06/2018

Les élus CFTC de CWT France vous informent : MERCI

18 juin 2018

Bonsoir,

Suite à l’appel à la grève lancée ce jour par l’intersyndicale CFTC – FO et CGT, merci à tous et toutes les salarié(e)s qui ont répondu à notre appel cette après-midi.

Tous vos élus CFTC restent à votre écoute, n’hésitez pas à nous solliciter.

Merci,

LNLM – 18/06/2018

 

Les élus CFTC de CWT France vous informent : nouvelle grève chez Carlson Wagonlit France : la colère gronde

18 juin 2018

L’intersyndicale de CWT France a diffusé en début d’après-midi un communiqué appelant à un débrayage cet après-midi.

Les salariés français de Carlson Wagonlit Travel sont en colère. Et ils le font savoir par leurs syndicats (CGT, FO, CFTC), qui ont appelé à la grève ce lundi 14h, jusqu’à demain matin 8h. « La situation de travail des collaborateurs CWT France est devenue insupportable », martèle le communiqué envoyé peu avant 14h aujourd’hui. En cause, sont cités pêle-mêle : « contre-coup des grèves SNCF et Air France, outils… mais également accentuation de la dégradation générale du fonctionnement de l’entreprise depuis le déploiement de CWT 3.0″.

Les syndicats réclament une rencontre avec la direction générale France et Europe et des renforts sur l’ensemble des sites tricolores (Belfort, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lille, Nanterre, Saint-Étienne). Contactée par la rédaction de Tour Hebdo, la direction générale France n’a pas répondu à nos questions.

62 postes de conseillers voyages supprimés

En début d’année, CWT a annoncé la suppression de 62 postes de conseillers voyages dans le cadre d’une rupture conventionnelle collective. Ces suppressions, via des départs volontaires, interviennent dans le cadre du plan de transformation de Carlson Wagonlit Travel France, intitulé « 3.0″.

Initié en 2009, il promet une montée en puissance sur le digital. Dans ce cadre, les sites de Nantes et de Toulon ont déjà été fermés et certains services, externalisés en Espagne et en Inde. Les salariés de CWT France s’étaient déjà mis en grève au printemps 2017 contre cette restructuration.

TOUR HEBDO – 18/06/2018

123456...485