Les élus CFTC de CWT France vous informent : l’intersyndicale appelle les salariés à la grève

18 juin 2018

De lundi 18 juin à 14h à mardi 19 juin à 08h

C’est le ras-le-bol général parmi les salariés du groupe Carlson Wagonlit Travel. Une intersyndicale, formée par FO, la CGT et la CFTC appelle les salariés à débrayer à partir de 14h ce lundi 18 juin 2018, jusqu’à mardi 19 juin à 08h.

L’intersyndicale FO, CGT, CFTC de Carlson Wagonlit Travel France a appelé les salariés à se mettre en grève générale depuis 14h ce lundi 18 juin 2018, et ce, jusqu’à demain mardi à 8h, pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

« La situation de travail des collaborateurs CWT France est devenue insupportable : contrecoup des grèves SNCF, Air France, outils… mais également accentuation de la dégradation générale du fonctionnement de l’entreprise depuis le déploiement de CWT 3.0« , précise l’intersyndicale dans un tract.

« Le dialogue avec la direction est toujours rompu, ajoute Carole Lalanne, déléguée syndicale CGT. Nous avons également de grosses inquiétudes quant à la santé des salariés, avec des taux d’absentéisme et des arrêts maladie qui explosent« , constate-t-elle.

Dans le tract, l’intersyndicale demande notamment « des renforts pour tous les sites », « une rencontre avec la direction générale France et EMEA« , « une réelle prise en compte des conditions de travail par la direction », « un arrêt aux effets pansements pour pallier aux erreurs des dirigeants » ainsi qu’une « mise en place d’une vraie politique sociale chez CWT France« .

TourMaG – 18/06/2018

Les élus CFTC de CWT France vous informent : SALARIES NOUS AVONS BESOIN DE VOUS

7 juin 2018

Bonjour,

Nous vous avons informés qu’actuellement au sein de notre entreprise une enquête sur les RPS est réalisée.

CETTE ENQUETE, ANONYME, EST PLUS QUE NECESSAIRE AU SEIN DE NOTRE SOCIETE.

Cependant, à ce jour, AXIUM notre prestataire n’a recueilli que 325 questionnaires sur presque 900 salariés.

Ce n’est pas suffisant loin de là.

Merci donc de bien vouloir remplir ce questionnaire, cela ne prend que 2 minutes.

LA DATE LIMITE EST LE 19 JUIN.

Si vous n’avez pas reçu le courriel et l’enquête : Nadia – Sylvana – Mireille – Marnia – Patrick et Hélène sont à votre disposition.

Merci,

LNLM – 07/06/2018

 

 

Les élus CFTC de CWT France vous informent : enquête sur les RPS juin 2018

6 juin 2018

RPS késazo : Risques Psycho-Sociaux

Avez-vous reçu sur votre boite e-mail professionnelle un courriel vous invitant à participer à une enquête sur RPS via un questionnaire adressé par le Cabinet AXIUM et mandaté par votre CHSCT ?

ENQUÊTE… de réponses !

S’il y a bien une chose réglée comme une montre suisse chez CWT France, ce sont les PSE.

2016, 2017, 2018 ! Une mécanique bien huilée, presque une certitude.

Au CHSCT, le constat des élus est infaillible lui aussi : moins de salariés, plus de travail, plus de stress !

Le CHSCT a donc fait appel à des experts, des vrais, reconnus, agréés… Des professionnels de la profession !

Ces experts vont nous aider à mieux connaître puis analyser et comprendre ce problème de « risques psychosociaux ».

Pour faire cela, ils ont besoin de collecter des informations et puisque la direction et les représentants du personnel ne sont pas d’accord sur le sujet, et bien c’est tout simplement vous, salariés de l’entreprise, qu’ils vont solliciter.

Ce sera faire de manière anonyme et confidentielle, par l’intermédiaire d’une enquête.

Répondez à cette enquête. Faite-le sans arrière pensée, sans crainte, sans a priori !

Soyez nombreux à le faire. Relayez notre message autour de vous. Encouragez vos collègues à répondre aussi à cette enquête.

Plus vous serez nombreux à apporter votre réponse, plus ces experts désignés par le CHSCT auront de matière pour faire un analyse fondée sur la réalité du travail au quotidien chez CWT France.

Si vois avez des questions, des doutes, contactez-nous : Nadia – Marnia – Patrick et Hélène !

Mais surtout ne restez pas silencieux.

Répondez à l’enquête du Cabinet d’experts AXIUM.

Ils vont travailler pour vous !

 

LNLM – 06/06/2018

 

 

Les élus CFTC de CWT France et MEO vous infoment : Sodexo se lance aussi dans le voyage d’affaires avec Rydoo

6 juin 2018

Une nouvelle solution de gestion des notes de frais

Avec Rydoo, sa nouvelle application, Sodexo se lance dans le voyage d’affaires et vient concurrencer directement les Amex, Carlson Wagonlit Travel et autres Egencia.

L’application comporte trois modules : un service de réservation de voyages, de paiement, mais aussi et surtout de gestion automatisée des notes de frais.

 

Le marché du voyages d’affaires est en pleine expansion et attire les entreprises de tous secteurs.

Après Airbnb ou Booking, c’est au tour du géant français de la restauration et des services, Sodexo, de se lancer dans la bataille, via une application de gestion des frais professionnels.

Baptisée Rydoo, cette dernière s’appuie sur deux start-up achetées en 2017 : iAlbatros, une plateforme de réservation en ligne, et Xpenditure, une start-up belge qui permet une meilleure gestion des frais professionnels.

Le but pour Sodexo est de se lancer sur une nouvelle activité. Et pour l’utilisateur de Rydoo et les entreprises, de simplifier la gestion des voyages d’affaires, surtout pour les plus petites.

 

87% de dépenses voyages en moins ?

L’application comporte trois modules : un service de réservation de voyages, de paiement, mais aussi et surtout de gestion automatisée des notes de frais.

Rydoo, « solution pouvant être mise en place en seulement quelques jours » d’après un communiqué, promet de diminuer de 87% les coûts, tout en en divisant le temps de gestion.

Les réservations de vols et d’hôtels bénéficient d’une facturation centralisée qui permet aux équipes financières des entreprises de recevoir une seule facture de voyage à la fin du mois.

Côté notes de frais, Rydoo permet aux utilisateurs de prendre en photo leurs justificatifs de dépenses et de les envoyer instantanément en validation.

« Rydoo combat les lourdeurs administratives vécues quotidiennement au travail. Notre application (…) élimine toute forme de complexité pour les collaborateurs, tout en offrant un gain de productivité de 87% aux équipes financières », fait savoir Sébastien Marchon, à la tête de Rydoo.

« En tant que corn-up de Sodexo, Rydoo combine la force d’un grand groupe à l’agilité et l’esprit d’innovation d’une start-up », ajoute Didier Dumont, qui dirige Sodexo Mobility & Expense.

Créée en 2016, les activités « Mobility & Expense » de Sodexo lui ont permis de se lancer sur le secteur du voyage d’affaires. Aujourd’hui, cette entité pèserait déjà près de 10% du chiffre d’affaires du groupe.

Avec Rydoo, Sodexo vient ainsi concurrencer directement les géants du business travel que sont American Express et Egencia ou Carlson Wagonlit Travel.

TourMaG – 06/06/2018

Les élus CFTC de CWT France vous invitent à lire leur communique de presse

6 juin 2018

LE DIALOGUE SOCIAL CHEZ CARLSONWAGONLIT FRANCE EN DEROUTE !!

Au-delà de la longue saga des affrontements désormais systématiques des partenaires sociaux, les PSE annuels, les réorganisations permanentes et les signaux contradictoires envoyés depuis le début de cette année, n’ont pas seulement excédé les représentants du personnel mais les salariés eux-mêmes – ce qui est plus grave !

Noyés par la surchage de travail qu’entraînent les dernières réorganisatons inachevées, voire approximatives, confrontés à des taux d’absentéisme inquiétants, ayant perdu non pas leur motivation mais la simple compréhension claire des intentins de leur direction, nombreux sont les salariés qui n’y croient plus. Le nombre des démissions en 2017, année couverte pourtant pas un plan de départ volontaire, est significatif !

Les très nombreux dysfonctionnements des instances représentatives du personnel ne sont que le reflet et la conséquence de la crise profonde de l’entreprise elle-même, de son modèle économique, de son manque d’investissement… de sa désorganisation permanente !

Ceci est évidemment l’analyse qu’en fait la délégation CFTC qui s’appuie sur les nombreuses expertises du CHSCT, menées par les Cabinets Technologia, ISAST, Syndex et Axium, mais égalemet sur les rapports annuels présentés par les experts comptables du CCE, le Cabinet APEX.

Ce constat est d’autant plus grave que rien ne vient le contredire.

L’organisation ciblée à fin 202 chez CWT France laisse entrevoir de nouveaux départs en masse d’effectifs ; des appels d’offres en cours font peser des menaces sur certains sites de province hyper dépendants des grands comptes ; les projets d’externalisation au sein même de l’Europe d’une partie de plus en plus significative de l’activité des conseillers voyages ainsi que le refus pendant des années de travailler sur une véritable GPEC (remplacée désormais par une volonté d’en définir une en à peine 2 mois !) mettent en péril la pérennité de notre filiale. 

Tous ces ingrédients, épicés par le « poil à gratter » de la discorde sociale entre la direction de l’entreprise et les représentants du personnel, ont créé une recette parfaitement indigeste pour les salaris et une partie du management qui risque, très rapidement, de peser sur l’image même de CWT France… Si ce n’est déjà fait.

LN – 06/06/2018

 

1...34567...485